Site

seyant

à la

vision

mobile 

en

mode

pay-sage

Élevez

le

zoom

de

votre

navi-

gateur

à

100%

L'infirmière est le référent santé tant dans le domaine individuel que dans le domaine collectif.

Elle contribue à l’épanouissement personnel des élèves et à leur réussite scolaire en favorisant leur adaptation à l'École.

Actions en direction de l’ensemble des élèves

Accueillir et accompagner les élèves

L'infirmière accueille tout élève qui la sollicite pour quelque motif que ce soit, y compris d'ordre relationnel ou psychologique, dès lors qu'il y a une incidence sur sa santé ou sa scolarité.

Elle facilite toute information sur l'ensemble des méthodes contraceptives, sur la pilule d'urgence ainsi que sur les relais.

Sauf urgence, pour ne pas perturber les cours, il est souhaitable que les élèves attentent les intercours ou les récréations pour venir à l’infirmerie. Les passages sont notés sur le carnet de correspondance des élèves.

L'infirmière accueille également les parents de préférence sur rendez-vous.

Organiser les urgences et les soins

L'infirmière assure la réponse à l'urgence selon le protocole national (BO hors série n° 1 du 6 janvier 2000).

Il lui appartient :

d'évaluer le degré de gravité du cas et de donner les premiers soins d'urgence à tous les élèves

de faire appel, si besoin, au SAMU

d'avertir le chef d'établissement et de veiller à ce que la famille de l'intéressé soit prévenue chaque fois que nécessaire.

Elle assure l'administration des médicaments prescrits dans le cadre des projets d'accueil individualisés et des traitements ambulatoires.

Ponctuellement, les élèves peuvent donc amener un traitement au collège avec l’ordonnance du médecin et ils doivent les déposer dès 8h30 à la vie scolaire. Les élèves n’ont pas le droit d’avoir des médicaments sur eux.

Si l’élève nécessite une prise médicamenteuse régulière, prendre contact avec l’infirmière pour les modalités.

En l’absence de l’infirmière, les élèves sont pris en charge par la vie scolaire.

Organiser un suivi infirmier

L'infirmière organise le suivi de l'état de santé des élèves en complément des visites médicales obligatoires, en vue de repérer les difficultés éventuelles de santé ou les élèves fragilisés.

Des dépistages infirmiers sont organisés pour les élèves de 6°.

À l'occasion de ce suivi, elle effectue

  • l'entretien avec l'élève

  • les examens biométriques

  • l'examen bucco-dentaire

  • la surveillance de l'hygiène générale

  • le dépistage des troubles sensoriels

  • la prise de tension artérielle

  • le dépistage des handicaps ou anomalies du squelette

  • la vérification des vaccinations

  • le suivi des avis infirmiers donnés aux familles

  • le signalement au médecin de l'Education Nationale des enfants qui semblent avoir besoin d'un suivi médical personnalisé.

Chaque élève de 6° sera donc convoqué dans le courant de l’année pour un dépistage infirmier. Il devra venir muni de son carnet de santé.

Des dépistages infirmiers sont organisés tous les matins (3 ou 4 élèves).L’examen dure environ 30 min. Les enseignants concernés sont avertis préalablement.

Pendant ce temps, sauf urgence, les élèves malades sont pris en charge par la vie scolaire.

Développer une dynamique d'éducation à la santé

L’infirmière organise également des actions d'éducation à la santé dans le cadre du CESC (Comité d’Éducation à la Santé et la Citoyenneté). Ces actions visent à rendre l'élève responsable, autonome et acteur de prévention. L’infirmière organise, coordonne et évalue les actions. Ce travail se fait en collaboration avec l’équipe pédagogique. Des partenaires extérieurs peuvent être mobilisés.

Lors des passages à l’infirmerie, des conseils personnalisés et des informations sont également dispensés aux élèves.

Mettre en place des actions permettant d'améliorer la qualité de vie des élèves en matière d'hygiène, de sécurité et d'ergonomie

notamment au niveau des installations sanitaires et de la restauration collective.

Actions spécifiques

Organiser et réaliser le suivi de l'état de santé des élèves

En fonction des besoins qu’elle identifie, l’infirmière peut mettre en place un suivi particulier des élèves qui ont des problèmes de santé ; Elle travaille en collaboration avec le médecin scolaire.

Elle peut également suivre les élèves signalés par les membres de l'équipe éducative. Ce suivi doit permettre de s'assurer que toute difficulté scolaire ou comportement difficile d'un élève n'a pas entre autre pour origine un problème de santé. Une priorité sera donnée aux élèves signalés pour absentéisme important.

Mettre en place des dispositifs adaptés en cas d'événements graves survenant dans la communauté scolaire

L'infirmière assure une assistance immédiate aux victimes ou témoins d'événements traumatisants survenus chez un élève ou un groupe d'élèves. Elle collabore à la mise en place de cellules d'écoute.

Agir en cas de maladies transmissibles survenues en milieu scolaire

En cas de toxi-infections alimentaires, méningite cérébro-spinale, tuberculose, l'infirmière, sur avis du médecin scolaire, collabore à la mise en place avec le chef d'établissement des mesures prophylactiques de protection individuelle ou collective.

Intervenir en urgence auprès d'enfants ou d'adolescents en danger (victimes de maltraitance ou de violences sexuelles)

L'infirmière doit aider les enseignants à repérer les élèves en situation de risque ou de danger, et mettre en œuvre toutes les mesures pour assurer la protection des élèves ; dans ce domaine, un travail en réseau est mis en place avec les travailleurs sociaux.

Contribuer à l'intégration scolaire des enfants et adolescents atteints de handicap

Elle contribue à l'analyse des besoins particuliers du jeune handicapé et aux conditions de réalisation de l'intégration avec l'ensemble de l'équipe éducative. Elle participe à la mise en œuvre des soins, des aides techniques et des aménagements nécessaires.

Aider à la scolarisation des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période

L'infirmière participe au protocole de soins et d'urgence prévu dans le cadre du projet d'accueil individualisé (PAI).

Ce PAI est mis au point, à la demande de la famille, ou en accord et avec la participation de celle-ci, par le chef d’établissement en concertation étroite avec le médecin scolaire à partir des besoins thérapeutiques, précisés dans l’ordonnance signée du médecin qui suit l’enfant dans le cadre de sa pathologie.

Un PAI auto administration peut également être signé pour les élèves qui nécessitent une prise régulière d’un traitement au collège (ex : traitement pour asthme, migraines…) ; il s’agit d’un formulaire de PAI simplifié.

Les actions de recherche

L'infirmière a également une mission d'observation et de surveillance. Elle participe à des enquêtes épidémiologiques.

Les actions de formation

Elle peut être formateur, en particulier en matière de secourisme, de gestes et postures du travail et d'ergonomie.

© 2020 Collège Max Linder / Saint-Loubès

                     pour être sûr
                     d'afficher les
                     mises à jour :
                     appuyer sur la
                     touche F5
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now